Luc LONG

Archéologue sous-marin

Luc Long est un archéologue sous-marin marseillais, scaphandrier professionnel. Il est intervenu sur plus de 300 épaves tant en France qu’à l’étranger et a découvert le buste de César dans le Rhône...

Membre de l’Académie des Sciences de Marseille et de l’Association française des Explorateurs, chercheur rattaché au CNRS, conservateur en chef du patrimoine honoraire, Luc Long est un archéologue sous-marin marseillais, scaphandrier professionnel (Classe 2A-3B), chevalier de l’ordre du Mérite Maritime.

Dans le cadre de ses fonctions au DRASSM (Ministère de la Culture), il est intervenu sur plus de 300 épaves tant en France qu’à l’étranger, notamment au Gabon (1986), en Libye (1987 à 1990), à Malte (1992 à 1994), en Italie, sur l’île Pianosa (2006). 

Généraliste de l’archéologie sous-marine, il s’est spécialisé dans l’étude des gisements romains, grecs et étrusques, dans celle des épaves profondes jusqu’à 700 m de fond (uniquement accessibles par ROV ou sous-marin), et plus généralement des sites archéologiques en milieu hostile ou la plongée est difficile. Il a notamment travaillé dans la grotte Cosquer, sur l’avion de Saint-Exupéry, mais aussi au large de la Camargue et dans le Rhône, à Arles, par fort courant et visibilité nulle.

Outre la tête de Jules César, le chaland Arles-Rhône 3, présenté au musée d’Arles, et un véritable trésor d’or et d’argent sur l’épave Arles-Rhône 24, ses recherches récentes lui ont permis aussi de mettre au jour l’existence d’un grand port maritime antique, submergé sous 10 m d’eau, face aux Saintes-Maries de la Mer...

ÉVÈNEMENT ASSOCIÉ À L'INTERVENANT

Une occasion de penser et s’enrichir ensemble autour de thématiques et de questions essentielles de notre existence.